PARCE QUE SEULE L’AIDE QUI ARRIVE EST EFFICACE

Les sages-femmes sauvent des vies

Dans les zones rurales des pays pauvres, l’accès difficile aux soins médicaux engendre des taux de mortalité maternelle et infantile extrêmement élevés. La majorité des décès ont lieu durant, ou immédiatement après, la naissance, lorsque des complications surviennent et qu’aucune assistance professionnelle ne peut être apportée. Souvent, les urgences ne sont pas détectées à temps.

De 2014 à 2016, Land Rover a soutenu le programme de santé mené au Soudan par la Croix-Rouge suisse (CRS) et le Croissant-Rouge soudanais (SRCS). La CRS et le SRCS ont construit ou rénové cinq unités de santé familiale (USF), spécialement équipées pour prendre en charge les familles, en particulier les mères et les enfants. Grâce à l’appui fourni par Land Rover, ces centres de santé peuvent désormais prodiguer des soins médicaux à plus de 45 000 personnes par année.

L’une de ces USF est située dans le village de Wadeyan, dans le district de Dindir. Depuis la rénovation en urgence du centre de santé par la CRS en 2014, ce dernier est littéralement pris d’assaut par les autochtones. «La salle d’opération est constamment remplie», confirme Aligalla Abas, l’assistant médical. La plupart des patients sont des enfants souffrant de la toux ou d’autres affections respiratoires, de la diarrhée ou encore de vers intestinaux. La malaria est également très répandue dans cette région.

Dans son effectif, l’USF compte aussi quatre sages-femmes dont les tâches sont cruciales. Des études montrent en effet que si une sage-femme est présente, le risque de décéder à la naissance diminue de moitié pour la mère et l’enfant. Et pourtant, dans les zones rurales des pays plus pauvres, seul un accouchement sur deux se déroule sous l’égide d’une sage-femme qualifiée.

Les sages-femmes de Wadeyan examinent régulièrement et surveillent les femmes enceintes et leur bébé avant et après la naissance. Les consultations sont agendées deux fois par semaine. Ici, dans le sud rural du Soudan, les naissances ont encore souvent lieu à domicile. Et les sages-femmes, formées, sont prêtes à intervenir. «Si des complications sont à prévoir ou s’il est évident que la mise au monde sera difficile, par exemple s’il s’agit d’une présentation du siège ou de jumeaux, nous recommandons aux femmes de venir accoucher à l’hôpital de Dindir», confie la sage-femme Muna Muhamed Achmed. Si un moyen de transport est disponible, elles peuvent rejoindre l’hôpital en 30 minutes durant la saison sèche. Pendant la saison des pluies, en revanche, c’est une autre histoire.

Il arrive que les quatre sages-femmes assistent à sept naissances par mois. Grâce à la formation procurée par le SRCS, elles ont pu élargir leurs connaissances et leur savoir-faire. Elles ont par exemple appris à faire des injections ou à introduire un cathéter. Mais pour réduire les taux de mortalité maternelle et infantile dans les régions reculées, il est indispensable de former davantage de sages-femmes. Le Soudan illustre parfaitement ce défi.

Jaguar Land Rover Limited: Registered office: Abbey Road, Whitley, Coventry CV3 4LF. Registered in England No: 1672070

Les données ci-dessus sont issues des tests officiels menés par le fabricant en accord avec la législation européenne. La consommation réelle du véhicule peut varier par rapport aux résultats du test et ces données sont fournies ici uniquement à titre de comparaison.